Menu

Activités culturelles

Les communautés ethniques ont bien contribué au développement et à la richesse de la culture de la ville par leurs fêtes, leurs traditions, leurs danses, leurs costumes populaires. À côté des Roumains à Moldova Nouă vivent encore de nos jours d’autres ethnies comme par exemple: les Serbes, les Tchèques, les Rhoms:

  • Les Serbes habitent à Moldova Veche et à Măceşti, ils respectent l’ancien rite orthodoxe, respectivement le vieux calendrier (le Noël – le 7 janvier, le Jour de l’An – le 14 janvier). La fête de l’église de ces deux villages imposent aussi leurs traditions, leurs costumes populaires, les couleurs qui les représentent.
  • La communauté tchèque est beaucoup plus petite / est moins nombreuse et comme religion ils sont catholiques.
  • La communauté rrhome se remarque par l’art du métier et par les danses tsiganes.

Le Groupe / L’ensemble “Înfrăţirea” (“La fraternité”) de la Maison de la Culture de Moldova Nouă a 4 formations de musique et de danse (roumaines, serbes, tsiganes, danse moderne), tous participent à des festivals nationaux et internationaux, en Roumanie et à l’étranger comme par exemple:

  • Le Festival “Alaiul Primăverii” / “La procession du printemps”, Reşiţa – le 1 mai;
  • Le marathon du folklore serbe, Timişoara – le 13 mai;
  • Le Festival International du folklore “Hercules”, Băile Herculane – le 13-15 juillet;
  • Le Festival “Proetnica 2007”, Sighişoara – le 22-24 août;
  • Le Festival International “Velikogospoinski Săbor 2007, Rusko Selo, Serbia – le 28-30 août;
  • “Pasuliada 2007”; Veliko Grădişte, Serbia – le 14-15 septembre;
  • Le Festival National des formations artistiques – Bucureşti;
  • Le Festival du folklore danubien (Brăila, Tulcea);
  • Le Jour de l’An – le 31 décembre.

Le groupe / L’ensemble “Infrăţirea” a été fondé en 1968 par la fusion des deux formations de chansons authentiques roumaines de Moldova Nouă (Boşneag) et de chansons serbes de Moldova Veche. On lui a accordé plusieurs distinctions jusqu’en 1989 en Roumanie et à l’étranger à l’occasion de différents festivals: En 1980 la Formation de chansons serbes a évolué en Hollande, Danemarque, Suède et chaque année sur la scène de l’ancienne Yougoslavie. Depuis 2001 a évolué aussi la formation de danses tsiganes et la formation de danse moderne.

Après 1990 ce groupe / cet ensemble a participé aux festivals suivants:

  • Le Festival “Alaiul Primăverii” / “La procession du printemps”, Reşiţa
  • Le Festival International du folklore “Hercules”, Băile Herculane
  • Le Festival du folklore serbe – Timişoara
  • Le Festival de la danse tsigane – Târgu-Mureş
  • Le Festival euro-régional DKMT (Roumanie, Hongrie, Serbie)

La Maison de la Culture, les écoles et les maternelles de la ville déroulent des activités culturelles et éducatives à l’occasion de quelques anniversaires:

  • La Journée de l’Europe – le 9 mai
  • La Journée de l’enfant – le 1 juin
  • La Journée de l’armée – le 25 octobre
  • La Fête Nationale de la Roumanie – le 1 Décembre
  • Le spectacle de Noëls – le 22 décembre

Les autres activités culturelles:

Le dialogue des arts

  • la manifestation se propose l’échange créatif des idées entre les artistes roumains consacrés et les jeunes qui veulent s’imposer;
  • on réalise / organise des expositions individuelles ou de groupe et on y présente une vision artistique;
  • on organise des spectacles qui présentent plusieurs genres de musique et de danse moderne ou classique;
  • on organise des concours comme par exemple: “On est libres, on exprime ce qu’on sent!” / “Nous sommes libres et nous exprimons ce que nous sentons!”; on y présente des dessins, des photographies, des films; des articles, des compositions qui expriment artistiquement une idée ou un concept.

Des traditions et des coutumes populaires pendant l’hiver / d’hiver

  • avant les fêtes il y a des échanges entre les villages voisins et on y présente les traditions spécifiques à cette période;
  • on présente des recettes appartenant à la cuisine roumaine, venues de tous les coins du pays.

Il faut remarquer parmi les personnalités de la ville de Moldova Nouă: les deux prêtres / curés Mihai Leonte et Aleksandar Stoicovici ainsi que le peintre Bogdan Brăila.
La ville ne dispose pas encore d’une publication / d’une revue / d’un journal à elle.

L’agenda culturel de la ville de Moldova Nouă

Les jours marqués sur l’agenda de la ville sont les suivants:

(1) “Le bal masqué” / “Le carnaval des masques”
– c’est une manifestation qui a lieu au mois de février et de mars, en plein air, avant le carême de Pâques et à cette manifestation participent tous les habitants / les citoyens de la ville de Moldova Nouă. C’est la mairie / l’hôtel de ville qui l’organise et elle se déroule généralement dans les rues de la ville où les masques font leur apparition – c’est le spectacle de la rue, pendant la soirée joue l’orchestre de la Maison de la Culture et là on choisit les plus beaux masques et on leur accorde / décerne des prix.

Făşangul la Moldova Nouă
“Le bal masqué” / “Le carnaval des masques” – Moldova Nouă

 

(2) “Les journées du Danube”
– cette manifestation est organisée par le Département du sport du Conseil du département de Caraş –Severin, par la mairie / l’hôtel de ville de Moldova Nouă et la Maison de la Culture. Elle a lieu chaque année le 29 juin quand les orthodoxes ont la fête de Saint-Pierre et Paul. Elle a toujours lieu en plein air et elle est dédiée aux jeunes / c’est pour les jeunes qui participent à de différents concours: échecs, cross, tennis, pêche. Une fois les concours finis / Après les concours, les formations de la Maison de la Culture présentent des spectacles en l’honneur des gagnants / vainqueurs et du Danube surtout.

(3) “La marmite d’or” / “Le chaudron d’or”
– manifestation culturelle et sportive à la fois, organisée par l’Union des Serbes de Moldova Veche et de Roumanie, le Conseil du département de Caraş –Severin, la Mairie / l’Hôtel de ville, la Maison de la Culture de Moldova Nouă.
– la manifestation a lieu chaque année au mois d’août, elle commence par des activités sportives: football, échecs, tennis, pêche; après tout, à midi a lieu le concours où l’on prépare le potage au poisson / le bouillon au poisson / la bouillabaisse. On continue par un spectacle folklorique où participent également des formations de danse et de musique venues du département de Timiş, d’Arad, de Mehedinţi, de Caraş –Severin, de la Serbie et à la fin on donne un bal.

(4) “La fête de la ville”
– c’est une manifestation organisée par la Mairie l’Hôtel de Ville et la Maison de la Culture de Moldova Nouă, elle a lieu chaque année le 15 – le 16 août quand les orthodoxes célèbre L’Assomption. Elle a lieu en plein air et on ouvre le programme à l’aide des formations artistiques de la Maison de la Culture de Moldova Nouă et on continue le programme par l’évolution des chanteurs / chanteuses invité(e)s par la Mairie / l’Hôtel de ville.

 

Ruga oraşului la Moldova Nouă
“La fête de la ville” Moldova Nouă

 

(5) “Les Journées de la Culture à Moldova Nouă”
– ces journées sont organisées par le Conseil municipal et la Maison de la Culture, elles se déroulent / ont lieu chaque année au mois d’octobre, pendant deux jours. On y organise pendant  la matinée des conférences sur l’intégration européenne, l’environnement, la santé, l’informatique, la science, la littérature. On y invite alors des maîtres de conférence, des enseignants, des médecines, des ingénieurs. Pendant la première soirée le choeur et les formations de danse moderne, ethno de la Maison de la Culture, des écoles de la ville de Moldova Nouă présentent un spectacle et à la fin on organise une discothèque / une soirée dansante pour tous les participants.  Pendant la deuxième soirée on répète le même spectacle folklorique et on donne un bal aussi.

Vremea
Cotații carburanți