Menu

Infrastructure culturelle

L’infrastructure culturelle (des fêtes et des traditions particulières pour l’endroit, des monuments historiques, des musées; des bibliothèques). La culture de Moldova Nouă a l’empreinte des conditions spécifiques à cette zone. Dans son évolution la culture est au fait le résultat de l’intéraction des coutumes; des traditions et des habitudes de la population hétérogène qui a travaillé et qui travaille encore dans cette région. Depuis la fondation de la ville et jusqu’à nos jours dans cette contrée / ce pays ont vécu ensemble des Autrichiens, des Tchèques, des Slovaques, des Hongrois et des Roumains venus de la région / zone d’Oraviţa et de la Vallée d’Almăj. Après la grande union de 1918 et surtout à l’occasion de l’instauration du socialisme, les Roumains ont commencé à s’établir ici pour travailler dans la mine, ils y venaient des autres régions du pays. L’aspect ethnique est évident, c’est pourquoi on y trouve une culture marquée par l’esprit de chaque groupe ethnique. On y retrouve aussi les particularités de chaque ethnie. Pendant le socialisme a eu lieu une régression de la manifestation culturelle, de ces coutumes et de ces traditions spécifiques.
Le pluralisme culturel est soutenu par les institutions de culture qui fonctionne dans la ville de Moldova Nouă, par les communautés ethniques qui existent encore ainsi que par tous les hommes passionnés par la culture qui habitent dans cette ville et aussi par les monuments historiques représentatifs pour la ville de Moldova Nouă.

L’infrastructure culturelle est représentée par:

– 3 bibliothèques, dont l’une est publique;
– la Maison de la Culture;
– le foyer culturel / de la culture Moldova Veche;
– le foyer culturel / de la culture Moldoviţa;
– le foyer culturel / de la culture Măceşti;
– des églises et des monuments historiques et religieux:

1. L’église Orthodoxe Moldova Nouă;
2. L’église Pentecôtiste Moldova Veche;
3. L’église Orthodoxe Moldova Veche;
4. L’église Orthodoxe Moldoviţa;
5. La chapelle Orthodoxe Oraşul Nou
6. L’église Catholique Moldova Nouă;
7. L’église Baptiste Moldova Nouă;
8. L’église Baptiste Moldova Veche;
9. L’église Baptiste Moldoviţa.

– des monuments historiques Moldova Nouă – liste actualisée:

1. Le site archéologique de Moldova Nouă “Sălişte”
2. L’établissement de la ville de Moldova Nouă “Sălişte” – époque médiévale
3. La nécropole de la ville de Moldova Nouă “Sălişte” – époque romaine
4. L’établissement romain minère “Ogaşul Băieşului”– époque romaine
5. L’établissement de la ville de Moldova Nouă “Ostrovul Decebal” – époque médiévale
6. L’établissement de la ville de Moldova Nouă “Ostrovul Decebal” – époque dacique
7. L’établissement de la ville de Moldova Nouă “Ostrovul Decebal” – Hallstatt
8. L’établissement de la ville de Moldova Nouă “Ostrovul Decebal” – LaTène
9. L’établissement de la ville de Moldova Nouă “Ostrovul Decebal” – époque du bronze
10. La nécropole de la ville de Moldova Nouă “Ostrovul Decebal” – époque du bronze
11. L’établissement de la ville de Moldova Nouă “Ostrovul Decebal” – énéolithique
12. Le site archéologique de Moldova Nouă “Ostrovul Decebal” – époque médiévale
13. Le site archéologique de Moldova Nouă “Rât” néolithique
14. L’établissement de la ville de Moldova Nouă “Rât” néolithique
15. L’établissement de la ville de Moldova Nouă “Rât” époque de la migration / des migrations
16. Le site archéologique de Moldova Nouă “Vinograda-Vlaskikraj”
17. L’établissement de la ville de Moldova Nouă “Vinograda-Vlaskikraj” – époque médiévale
18. L’établissement de la ville de Moldova Nouă “Vinograda-Vlaskikraj” – époque romaine
19. La grotte de la ville de Moldova Nouă “Valea Mare” – préhistoire.

Voilà la description des bibliothèques de la ville:

  • La bibliothèque municipale a le siège à Moldova Nouă, jusqu’en 2000 elle a eu deux sections 5000 volumes, 1500 lecteurs/an.
  • Le Lycée Industriel / le Collège Technique dispose aussi d’une bibliothèque scolaire.
  • La Bibliothèque de l’Organisation locale de l’Union des Serbes de Moldova Nouă a été fondée en 2006, environ 3000 volumes de littérature serbe, c’est seulement pour les Serbes!
Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Vremea