Le monastère de Baziaș avec l’église dédiée à l’Ascension ont été respectés par les orthodoxes Serbes de la Gorge du Danube depuis toujours avec la plus grande piété. On doit cela à la tradition locale qui relie le nom du monastère et son inauguration au nom du premier archevêque des serbes Saint Sava Nemanjic, duquel on disait qu’il s’est adressé au vent en utilisant les mots «„Baș  ziaș“ – et ainsi est resté le nom de la localité et du monastère», écrivent le prêtre Vasa Lupulovic et le professeur Borislav D. Krstic dans leur livre «L’histoire de la localité Baziaș – L’histoire du monastère Baziaș», paru en 1998 aux éditions de l’Union des Serbes en Roumanie.